5G: Est-ce qu’on devrait se fabriquer des casques en papier d’aluminium?

Les ondes nous entourent et si souvent elles sont craintes, elles font partie de la nature dans certains cas et nous sont nécessaires. À mon sens, il faut d’abord comprendre ce que ce sont les ondes. Ce qui doit être compris, c’est la relation entre une fréquence et sa puissance (l’amplitude). Avec cet article, j’espère vous aider avec le concept des ondes afin que vous puissiez bien comprendre les enjeux par vous-même et ainsi vous forger une opinion plus juste et un regard critique par rapport a vos lectures.

Des antennes cellulaires

Comprendre de quoi sont composées les ondes

Toute onde est constituée de 2 paramètres fondamentaux; la fréquence et l’amplitude.

Pour vous faire comprendre le concept, je vais utiliser l’exemple du son pour expliquer la relation entre ces deux éléments qui composent l’onde.

  • La fréquence en variant donne les différents sons. Un son grave est signe d’une fréquence basse alors qu’un son aigu dépend d’une fréquence plus haute.
  • L’amplitude en variant n’a pas d’incidence sur les notes perçues, mais sur le volume.

Si le volume de la musique est élevé, cela est synonyme d’un certain niveau de puissance. L’écoute sera facile même avec un « capteur » (L’oreille) peu réceptif. Au contraire, si le volume est trop faible, cela signifie que le niveau de puissance est moins élevé. Pour bien entendre, il faudra porter plus attention.

Il est possible de ne pas entendre du tout si la puissance est vraiment trop faible. Cela ne veut pas dire que l’onde sonore est absente parce qu’on ne l’entend pas; mais le capteur ne le ressent pas, on n’y sera pas sensible.

Peu importe le volume de la musique et les sons, nous ne pouvons pas voir le son. Nos yeux ne sont pas faits pour capter les bandes de fréquences du son; nos yeux sont faits pour capter des rayonnements électromagnétiques de certaines fréquences beaucoup plus élevées!

Votre réseau sans fil ou votre cellulaire fonctionne avec des ondes dont nous ne possédons pas de base de capteurs biologiques. C’est donc, en théorie, sans effet.

Les ondes : Fréquence

Laissez-moi devenir plus technique. L’univers qui nous entoure est constitué d’ondes et de fréquences. La nature nous a dotées de plusieurs capteurs biologiques ; ce que nous entendons, ce sont les fréquences audibles situées entre 20Hz pour les sons les plus graves et 20 000Hz pour les plus aigües (entre 20 et 20 000 cycles par seconde). Ce que nous voyons, ce sont des fréquences lumineuses de 430 THz à 750 THz.

Ces ondes sont bien réelles et nos différents capteurs biologiques, nos yeux, nos oreilles, nous permettent de capter des signaux, avec une sensibilité variable selon les individus et leur puissance. C’est aussi pourquoi un chien captera les fréquences beaucoup plus aiguës jusqu’à 53 000Hz; il est équipé de capteurs ayant une sensibilité différente.

Les ondes : Amplitude

Maintenant, vous savez que toute onde est émise avec une fréquence qui lui est propre. Cette fréquence a également une puissance relative. Plus vous êtes proche de la source, plus vous êtes exposé à une puissance élevée, selon sa puissance maximale. 

Pour bien comprendre, reprenons l’exemple du son. Un haut-parleur est en marche. Si vous êtes à sa proximité, le son que vous capterez sera bien plus fort que pour un ami situé à une distance de 10 mètres de ce dernier. Si vous augmentez le volume (la puissance) votre ami entendra mieux, mais le volume pourrait devenir dommageable pour votre audition.

Je reviens avec un exemple plus technique:

Pour le réseau sans fil, nous avons la bande de 2.4Ghz (2 400 000 hz) qui est utilisé (en plus du 5.0Ghz (5 000 000 Hz) avec les normes actuelles). Votre four micro-ondes utilise une puissance élevée de haute fréquence, généralement autour de 2.4Ghz.

Par contre, la puissance du micro-ondes est beaucoup plus élevée et fait en sorte que nous pouvons cuire avec lui. Cependant, nous n’en ressentons généralement pas les effets. 

Pourquoi généralement? Pour l’anecdote, certains équipements réseau sans fil fonctionnant à proximité d’un four micro-ondes en fonction deviennent instables lorsque ce dernier est en fonction. On irradie notre nourriture d’ondes afin de la cuire avec une puissance élevée, ce qui peut nuire entre autres a nos signaux Wifi!

Comprendre le comportement des ondes

Une fréquence élevée est très facile à stopper par rapport à une basse fréquence. Sur l’exemple du son, un son grave émis par un haut-parleur sera perçu par quelqu’un dans une pièce d’à côté plus facilement qu’un son aigu de même force. Pourtant, si vous êtes dans une aire ouverte, vous risquez de trouver le son aigu plus « pénétrant » et dérangeant, à distance équivalente.

Personnellement pour avoir réparé des télévisions à tube cathodique et avoir eu un cellulaire au début des années 2010, je peux dire que j’ai moins de migraine avec les appareils d’aujourd’hui. La puissance qui est nécessaire a nos appareils à baissé grâce au numérique et l’augmentation de quantité d’antennes qui fait que nos appareils ont moins besoin de projetée de puissance pour être stable en communication, ainsi que plusieurs normes qui font que l’émission d’ondes se fait par le bas ou le côté extérieur de l’appareil. (plus loin de l’oreille donc) 

Si votre appareil attrape 5 barres sur 5, la puissance qui devra être émise pour votre appareil va être moins élevée que si vous attrapez une seule barre. La proximité d’une source d’émission d’ondes est donc un enjeu ; être plus proche d’une antenne cellulaire permettra à notre appareil de moins nous irradier individuellement.

Pourquoi la 5G

Le 5G utilisera au départ la bande 2 500 000 Hz, puis passera à 3 500 000 Hz au cours de l’année afin d’améliorer la bande passante des transmissions. Lorsqu’on parle de bande passante, améliorer cela représente la quantité d’information transmise par seconde, donc la vitesse potentielle du réseau. En théorie, la 5G pourrait être jusqu’à 100 fois plus rapide que le 4G.

Mon avis personnel sur les ondes, le 5G

En théorie, sur les êtres vivants, il n’y a pas de capteur biologique pour toute les bandes de fréquences. Des antennes absorbent ces ondes acheminées à des cartes électroniques qui interprètent les signaux. C’est le principe de base.

Cependant, si une onde sonore peut provoquer un effet de mouvement, rien ne dit que l’exposition à de fortes puissances (ou de manière prolongée) sur un être vivant ne peut pas avoir d’effets collatéraux.

Des théories parlent de l’effet indésirable de l’exposition aux ondes entre autres sur le développement des enfants. Je ne me suis pas non plus attardé ici aux personnes ayant développé une condition d’électrosensibilité. C’est un sujet complexe et il y aurait de la matière pour un autre article avec ce sujet!

J’en ai parlé plus haut, mais je le redis, le numérique a fait diminuer la puissance nécessaire par rapport aux années 2000, ce qui est une bonne chose, mais on a en contrepartie augmenté le nombre de technologies sans fil auxquelles on est exposé. Le niveau de sensibilité d’une personne à l’autre varie également.

Le 5G, est-il dangereux ? Probablement que le 5G n’est pas beaucoup pire ou beaucoup mieux que le 4G en termes de dangerosité. Il y a une différence entre la puissance, la fréquence et leur possible impact sur la santé. Nous sommes entourées d’ondes peu puissantes. Lorsque combinées, selon plusieurs paramètres, c’est l’accumulation qui dans notre mode de vie actuel, devient potentiellement problématique. 

J’espère que cela vous permettra d’être plus critique sur ce que vous lirez et de mieux comprendre les ondes. Pour en savoir plus, je vous propose cette lecture supplémentaire. Sophia de DCV électronique, compagnie œuvrant en télécommunication, a publié un article vulgarisé et facile d’accès.

Publié par

Sylvain

En 2005 j'ai fondé SD électronique. Aujourd'hui j'ai toujours cette curiosité et cet intérêt pour les gens et la technologie qui leur sert à atteindre leur buts.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.