Les protecteurs d’écran du futur (mettont)

L’aventure débute avec un représentant qui nous présente un produit miracle rendant désuet l’usage d’un protecteur d’écran en verre trempé. Il indique une procédure simple avec une lingette imbibé du produit génial et indique qu’une fois sec, ça offre une solidité de 9 sur 10 sur l’échelle de Mohs. On jase, il me montre des vidéos en basse qualité ou on ne distingue pas bien les modèles. Ok il finit malgré tout par me convaincre mais je ne veux pas offrir de quoi d’incertain aux clients; le prix est tout de même de 50$ pour le client pour un kit. Je lui demande, et pour l’iPad, est-ce qu’une enveloppe convient ?

Sa réponse est un oui immédiat. Je lui demande qu’il me confirme s’il a testé, n’ayant pas un oui clair, j’insiste il finit par dire « Si pour un cellulaire c’est 9/10 pour une grande surface ont peux s’attendre à 8/10 »

Analyse  théorique

Néanmoins, ce genre de protecteur d’écran liquide semble débuté et se décliné aussi sur internet. Nous n’en avons pas encore essayé mais avons sortie avantages et inconvénients bien que très théorique leur coût rester plus élevé.

Avantage du protecteur d’écran liquide (naotechnologie, carbon, etc):

  • Le module tactile conserve le même aspect, la même épaisseur
  • Couvre les appareils courbés
  • Surface plus lisse

Négatif :

  • Prend 5 heures à avoir sa dureté
  • S’il casse, c’est la vitre d’origine qui casse.

Avantage du protecteur d’écran en verre trempé (dureté 9h) :

  • Coût faible
  • Remplacement rapide, sans période de séchage
  •  Efficacité éprouvé

Négatif :

  • Ajoute une épaisseur à l’écran (de 0,2mm à 0,3mm)
  • Souvent moins efficace avec les appareils avec vitre courbé

Bref.

Ce qui suit est plus proche d’un opinion que d’une vérité absolu, mais explique pourquoi chez SD électronique nous avons décidé de ne pas tenir ces protecteurs liquide en main pour le moment selon ce que nous avons vécu.

Pour testé l’efficacité du produit sur une grande surface j’ai proposer au représentant qu’on sacrifie une vitre de iPad pour qu’on fasse les tests ensemble, à la condition qu’il sacrifie une enveloppe de son produit miracle. Il est ok avec ça. À ce moment, ça me met en confiance. Je lui donne ce qu’il veut; je lui place une commande.

Une fois partie, mon collègue s’exprime. C’est alors qu’il me démontre que le test live du représentant; me laisser tenter de rayé le verre de son appareil avec une clé, une pièce d’origine le supporte sans traitement. C’est le frottement avec le temps qui fait des rainures.

Il me fait remarquer que les appareils sur les vidéos, bien que dur à identifier, ressemble à des appareils de marque Samsung d’il y a quelques années qu’on reçois généralement avec le LCD fracassé sans que la vitre ne soit cassé.

Il me fait constaté que rien de qui m’avait été montré ne prouvait quelques chose d’exceptionnel.

Déception par dessus déception

Ai-je précisé que mon collègue est extrêmement dur sur ses appareils dans la vie de tous les jours? Il reste donc plus conscient que la majorité des gens de ce que supportent comme stress physique les composants d’appareils.

J’écris au représentant pour lui dire que je veux mettre la commande en attente tant que nous n’aurons pas fait le test sur iPad qui était convenu. Je ne sais pas si c’est le fait de lui dire que nous aurions voulu faire des tests différentiels, mais il décide de reculer.

Notre idée était de stressé les 2 pièces graduellement jusqu’à ce que ça casse, voir à quel point son produit améliorait la solidité. J’étais super ouvert a ce que l’on discute des tests et points de contrôle ensemble.

C’est nous qui aurions prit le plus gros en charge pour lui permettre de prouvé que son produit améliorait réellement la résistance du verre face à une d’origine. On l’aurait fait parce qu’on trouvais que ça aurait pu valoir la peine pour nos clients.

Bref, il a refusé de prouvez l’efficacité de son produit

Sans vouloir paraître prétentieux, c’est ce qu’on appelle passé à côté d’une occasion en or. Pouvoir prouver l’efficacité de ton produit en traitant avec le centre de réparation le plus ancien et expérimenté en ville et tu dis non … Il prétexta qu’il avait déjà quelqu’un dans la région qui faisait des tests pour lui et de par ce fait même, qu’il ne pouvait pas en offrir à tous et chacun. 3 jours plus tôt il était ouvert pourtant. Pourquoi est-ce que ce ne fut pas sa réponse dès le départ?

Pour conclure

Sans certitude que c’était une innovation qui donnait de bons résultats, on n’a pas voulu en vendre. Je tiens à rester transparent autant avec mes partenaires d’affaires qu’avec mes clients.

On ne vous offrira pas la dernière technologie de protecteur d’écran chez SD électronique, mais ce qu’on offre on est sur que c’est efficace au moins !

SD électronique
418 722-6782
256, rue Dollard Nord
Rimouski (Québec) G5L 6M5

Publié par

Sylvain

En 2005 j'ai fondé SD électronique. Aujourd'hui j'ai toujours cette curiosité et cet intérêt pour les gens et la technologie qui leur sert à atteindre leur buts.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *