Un voyageur en quête de soutien

Un homme de passage à Rimouski m’appelle, il est de Grande Rivière en Gaspésie. Il a un iPad mini 3 à faire réparer dont le bouton à renfoncer, il ne fonctionne plus depuis.

Instantanément je lui demande si l’appareil à déjà été réparé. Il m’indique que oui; il y a environ 2 semaines. En toute transparence je l’invite aussitôt a recontacté le centre de service avec lequel il a fait affaire qui devrait d’après moi, lui offrir une solution moins coûteuse. Il évite la question et fini par me dire :

«Si je vous appelle je pense que ça en dit long.»

Il me fait comprendre que d’où il vient il y a peu de choix et la qualité du service n’était pas mise de l’avant là ou il a été. Le manque de professionnalisme m’irrite. Je me suis alors laissé emporter et lui ai expliqué ma vision des choses. Je le conçois, on a tous des valeurs différentes. Cependant je pense qu’il y a un minimum d’étique à avoir.

Pour moi c’est ridicule qu’un client en vienne à être mal à l’aise de contacter une compagnie avec laquelle il a fait affaire 2 semaines plus tôt pour un problème qui est dû a un simple adhésif qui n’a pas tenu. Enfin, comble de malheur je n’avais pas le temps de le servir dans des délais aussi court, il repartait le lendemain, mais je le crois lorsqu’il a dit qu’il repasserait dans 3 semaines et nous l’apporterait à ce moment pour réglé le problème.

Publié par

Sylvain

En 2005 j'ai fondé SD électronique. Aujourd'hui j'ai toujours cette curiosité et cet intérêt pour les gens et la technologie qui leur sert à atteindre leur buts.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *